3 ans du CIB à Port-au-Prince, on se souvient du discours du Professeur Monferrier Dorval

65

Categories:

Partagez cet article

3 ans déjà, Haïti était le siège du 32e Congrès de la Conférence Internationale des barreaux de tradition juridique commune (CIB). L’ancien bâtonnier Monferrier DORVAL était pour ce grand évènement le Président du Comité d’Organisation dudit Congrès réalisé à Port-au-Prince du 6 au 9 décembre 2017. Cet événement a été à fois un puit de formation du Centre international de formation en Afrique francophone (CIFAF) pour les jeunes avocats et un espace d’échange autour de la thématique : « Les avocats de l’espace francophone au service du développement économique et social ».

LIH Média publie ci-dessus, in extenso, le texte d’introduction au Congrès du Président du Comité d’organisation du Congrès de la CIB lâchement assassiné le 28 août 2020.

Le 32e Congrès de la Conférence Internationale des Barreaux de tradition juridique commune (CIB) sera organisé du 6 au 9 décembre 2017 à Port-au-Prince, capitale de la République d’Haïti, à l’initiative du Barreau de Port-au-Prince qui a obtenu par vote majoritaire le siège de ce Congrès.

Haïti (nom indien signifiant terre des hautes montagnes) est, après les Etats-Unis, le deuxième pays de l’Amérique qui a proclamé le 1er janvier 1804 son indépendance conquise par la révolte et la bataille des esclaves arrachés des côtes d’Afrique. Elle succède à un pays frère, le Cameroun, qui, par l’intermédiaire de son barreau, avait accueilli à Yaoundé le 31e Congrès de la CIB en décembre 2016.

Le Congrès de la CIB est un évènement majeur qui réunit chaque année, principalement bâtonniers, avocats et autres juristes des pays de tradition juridique commune, essentiellement francophones. Il répond à l’objectif de la CIB de créer des échanges intellectuels et de favoriser le partage d’expériences entre les différents barreaux membres, et entre leurs avocats.

Le thème du 32e Congrès de la CIB : « Les avocats francophones au service du développement économique et social » vise à montrer la place du droit dans le développement économique et social d’un pays. Le droit et l’économie sont corrélativement liés. Le droit est le moteur et le régulateur du développement économique et social ; le développement économique et social stimule les activités juridiques et conforte l’expansion et la rénovation du droit. Dans cette perspective, les avocats francophones, dont font partie les avocats des Barreaux d’Haïti, entendent se mettre au service du développement économique et social pour le bien-être des populations.

Créé sous l’empire de la Loi du 29 juin 1859, le Barreau de Port-au-Prince, en communion avec les autres Barreaux d’Haïti, est heureux de pouvoir accueillir des avocats européens, africains, nord-américains, latino-américains, caribéens et d’autres au 32e Congrès de la Conférence Internationale des Barreaux de tradition juridique commune.

Bonne participation au 32e Congrès de la CIB en Haïti !

Monferrier DORVAL

Leave Comments