Une alerte Lancée aux populations amies d’Haïti

142

Partagez cet article

Actuellement, le pays fait face à une crise majeure. Une crise marquée par des dérives autoritaires par un pouvoir dont le mandat constitutionnel arrive à termes ce 7 février 2021. Malgré cela, il entreprend des actions qui portent atteintes aux droits de la personne. Dans cette perspective, LIH Média, publie in extenso une alerte lancée aux populations et amies d’Haïti par des citoyens et citoyennes conscient-e-s qui ont voulu garder l’anonymat.

Arrestations massives d’individus, de professionnels, de militants aujourd’hui, ce matin même 7 février 2021, en Haïti.

Le président Jovenel Moïse dont le mandat constitutionnel se termine aujourd’hui, utilise la violence et la répression pour tenter de rester au pouvoir ; alors que le Conseil Supérieur du pouvoir judiciaire (la plus haute autorité judiciaire), l’Eglise catholique, l’église protestante, des associations professionnelles, l’opposition politique, des personnalités et autres lui demandent d’appliquer la loi.

Parmi les arrestations : un juge de la Cour de Cassation, une Directrice de la police nationale, des militants des droits de l’homme, des simples citoyens et citoyennes. Leurs photos en menottes circulent sur les réseaux sociaux. La police a une liste d’individus à arrêter.

La population continue de protester contre la présence de Jovenel Moïse au pouvoir. Apparemment, ce dernier se rend aujourd’hui à Jacmel pour lancer les « festivités carnavalesques » alors que les gens meurent, que les familles se terrent dans leur maison, que les balles sifflent et que l’angoisse et la rage règnent dans le pays.

Les gouvernements étrangers qui supportent ce régime répressif et corrompu ont comme chef de file les États-Unis d’Amérique qui semblent mépriser la mort de tant d’individus et fouler au pied la dignité d’un peuple.

Haïti vivra.

Leave Comments